Articles dans votre panier: 0
Total impôts: 0,00 €
Prix ​​total: 0,00 €

Combien coûte une restauration de photo ancienne ?

Image

 

Combien coûte une restauration de photo ancienne ?

 

La restauration d’une photo ancienne peut s’entendre de différentes façons. Certains peuvent considérer qu’il s’agit d’un traitement logiciel automatisé. Cette conception est à bien des égards trompeuse. Et si ce type de procédé existe, le résultat obtenu sera à l’échelle des moyens mis en œuvre.

La photo rendue après traitement ne sera que le produit d’un algorithme qui réplique un modèle préconçu.

Il ne s’agira en aucun cas d’une restauration respectueuse des caractéristiques propres à l’image que vous souhaitez réhabiliter.

Car le travail de retouche photo est minutieux. Il pourrait être comparé à celui d’un artiste peintre. Du moins lorsqu’il s’agit d’une rénovation de tableau ancien.

L’utilisation d’outils logiciels n’exclut pas l’intervention humaine. Un spécialiste de la retouche photo doit en outre cumuler de nombreuses compétences.

Les outils informatiques qu’il utilise sont complexes. Il est nécessaire de posséder des connaissances en matière d’acquisition d’image et de colorimétrie. Mais ce sont surtout des années d’expérience dans la restauration d’image qui permettent d’en maîtriser la technique. Il faut enfin avoir conscience que redonner vie à une vieille photo est un travail méticuleux,  qui peut parfois nécessiter beaucoup de temps.

Quelles peuvent être les objectifs d’une restauration selon le type de photographie ?

Que faut-il entendre par photo ancienne ? Sur quoi va porter le travail de restauration ?

Il est possible de distinguer 3 grandes catégories de photos qui avec le temps ont subi des dommages propres au type de cliché dont il s’agit.

• Les « photos sépias », du 19ème siècle ou du début du 20ème, seront généralement les plus abîmées. Elles peuvent être craquelées par le temps ou incrustées de poussière. Ces images sont souvent en partie émiettées et gagnées par des moisissures.

• Les photos en noir et blanc peuvent également être fissurées ou rayées. Leur état de conservation est lié à la qualité du papier. Elles peuvent avoir énormément perdu en contraste. La profondeur des noirs notamment peut être considérablement altérée.

• Les photos couleurs peuvent présenter les mêmes dégradations que des photos noir et blanc : rayures et fissures. Mais leur restauration porte le plus souvent sur une restitution de leur colorimétrie d’origine. Avec le temps les couleurs peuvent en effet s’être considérablement estompées. Il n’est pas rare que tout ou partie d’une vielle photo couleur soit passé ou sursaturé. L’image, selon le procédé de développement utilisé à l’origine, tire sur le rouge, le bleu ou le vert.

Les étapes d’une restauration de photo ancienne de qualité

L’ampleur de la tâche à accomplir pour restaurer une photo ancienne dépend de la manière dont vous transmettez votre cliché.

Vous pouvez demander cette restauration à partir d’un scan réalisé par vos soins ou confier la photo originale en version papier au professionnel chargé de la restauration.

Cette dernière option est celle qui vous garantira la plus haute qualité. L’acquisition d’image est effet une première étape de la restauration. Un préalable pourra être de débarrasser la photo de ses impuretés au moyen d’un pinceau fin et par soufflage. Puis un scan effectué avec un niveau de 300 à 600 DPI (nombre de points par pouce) élevé permet de restituer un maximum de détails dans une photo.

À l’occasion de scan réalisé avec un matériel professionnel, un premier traitement d’image pourra être opéré. Celui-ci portera sur un rétablissement du contraste et de la luminosité de votre image, mais permettra surtout de procéder à un premier dépoussiérage. L’image scannée devra être sauvegardée au format TIFF. Beaucoup plus lourd, le TIFF permet en effet de conserver l’intégralité des pixels d’une photo, soit autant de détails qui pourront par la suite être retravaillés.

Le travail de retouche peut alors réellement commencer. Une portion de la photo peut être parfaitement conservée et servira d’étalon dont il faudra s’inspirer pour restituer l’intégralité de l’image dans son aspect d’origine. La première démarche d’une entreprise de retouche consiste à dupliquer des zones relativement intactes pour combler les parties effacées de l’image. Ces opérations s’opèrent notamment à l’aide du logiciel PHOTOSHOP.

Puis dans une phase de finition, la retouche photo devient un véritable métier d’orfèvre.

Certaines zones altérées peuvent être parfaitement reconstruites sans qu’il ne subsiste aucun artefact. Ce travail est très chronophage et justifie sans doute à lui seul la tarification de la restauration.

C'est pourquoi il existe d'importants écarts de prix entre les différentes offres de restauration de photos anciennes et il est donc important de comparer les prix mais aussi et surtout la méthodologie mise en oeuvre pour vous assurer le meilleur résultats possible !!! 

Alors ne vous trompez pas et faites appel à un véritable professionnel équipé et prenant son temps pour redonner vie à vos vieilles photos.

Combien coûte une restauration de photo ancienne ?